Monik Vincent

monik vincent rcaa

Grandeur 5'8'' (1m72)
Poids 160 lbs (72 kg)
Yeux Verts
Cheveux Bruns-roux
Âge apparent 55-60 ans
Langues parlées Français, anglais (avec accent)
Permis de conduire Classe 5 (automatique)
Membre UDA 274 453
Particularités
Enseignement de la danse. Chorégraphie. Travaux manuels. Timing comique.

Réseaux sociaux

Monik Vincent cumule une expérience de plus de 40 ans comme danseuse professionnelle, chorégraphe et metteur en scène, répétitrice, professeur de danse, humoriste, chroniqueuse, narratrice, voix hors champs publicitaire (voix de personnage, d’annonceur), animatrice radio, chanteuse (comédie musicale) et comédienne. En d’autres mots, c’est ce que l’on appelle une vraie artiste multi-talentueuse!!!

Comme comédienne, elle a décroché plusieurs rôles importants dans des films québécois (Maurice Richard, Aurélie Laflamme, Le cas Roberge, Madame L’Espérance, etc), des séries télévisées (Projet 2000, Prémonitions, L’Imposteur, Adam et Ève, Mirador, Toute la vérité, Les Boys, Les Bougon, Minuit le soir, Nos étés, etc) et plusieurs publicités. (Tim Hortons, Sport Experts, Le Porc du Québec, Les Rôtisseries St-Hubert,… ). Elle a été de la distribution de la comédie musicale « SISTER ACT » dans le rôle de Sœur Marie-de-la-Rédemption à l’été 2014 et dans « GREASE » de 2015 à 2017 à Montréal, Québec, Gatineau et Trois-Rivières, dans le rôle de Miss Lynch.
Diplômée de l’École nationale de l’humour, cuvée 1998, elle a également une solide formation en théâtre et en chant.

Elle a été animatrice radio à l’émission LES WEEKENDS QU’ON M à la station m105 à Granby. Comme chroniqueuse, on a pu la voir à l’émission POUR LE PLAISIR animée par France Castel et Michel Barrette à Radio-Canada. Elle est souvent sollicitée pour animer des spectacles d’envergure lors de festivals et d’événements spéciaux (Mondial des Cultures, Weekends du Monde au Parc Jean-Drapeau, Fête du Canada, etc).
Pendant onze ans, elle a enseigné la danse de caractère à l’École supérieure de ballet du Québec où elle est de retour depuis l’automne 2019 au sein du corps professoral du programme de formation en danse professionnelle. Elle a signé les chorégraphies de différents galas dont les Prix Gémeaux, Les Jutra, Juste pour rire, Métrostar, ADISQ et Artis, Célébrations et le Gala du 75ième anniversaire de Radio-Canada. Elle a occupé le poste de chorégraphe en chef de l’émission LE MATCH DES ÉTOILES diffusée sur les ondes de Radio-Canada de 2005 à 2009. Elle a travaillé aux chorégraphies des comédies musicales UN VIOLON SUR LE TOIT, LA MÉLODIE DU BONHEUR et HAIRSPRAY, mise en scène de Denise Filiatrault et présentées par Juste pour Rire, LES BELLES SŒURS : THE MUSICAL présenté au Centre Segal et plus récemment « LAUREL & HARDY » présenté à l’été 2018 à L’Assomption puis en tournée au Québec en 2019.

Elle a aussi signé les chorégraphies du spectacle familial LES SEPT de Sylvain Cossette et André Ducharme, a travaillé aux chorégraphies et à la mise en scène du spectacle VÉNUS présenté au Casino de Montréal et a chorégraphié à deux reprises pour l’émission MADAME LEBRUN sur Série +. Elle a fait danser le duo Les GRANDES GUEULES dans le cadre de leur dernier spectacle sur scène et plus récemment, pour le duo d’humour CORBEIL-MARANDA. Elle a élaboré les chorégraphies de plusieurs pièces de théâtre dont LADIE’S NIGHT, VISITE LIBRE, LA DÉPRIME, RÉVEILLON, NE PAS DÉRANGER et, plus récemment, JE SUIS WILLIAM» en 2017 et LE MALADE IMAGINAIRE : la 4ième représentation en 2019. De 2017 à 2019, elle a fait les chorégraphies et l’assistance à la mise en scène pour l’Opéra bouffe du Québec pour les opérettes Le BARON TSIGANE, Le CHANTEUR DE MEXICO et La FILLE DU TAMBOUR MAJOR.

On dit d’elle que c’est une professionnelle qui donne un travail exceptionnel d’authenticité et de naturel, qui travaille vite et bien tout en ayant le souci du détail. On aime la côtoyer entre autres pour son sens de l’humour, son coté sincère et empathique. Cela explique certainement en partie son carnet de route si bien garni!!
On la voit souvent dans des personnages humoristiques ou, complètement à l’opposé, dans des rôles plus sérieux d’avocate déterminée, de femme très maternelle, d’infirmière dévouée. Dans tous les cas, elle ravit autant ses collègues que le public.